La mémoire de nos enfants

Newsletter mon livre doudou

La mémoire crée le lien

Vous le savez maintenant, ce qui m’intéresse par dessus tout c’est le lien affectif entre les gens, et spécifiquement ceux que bébé va tisser avec son entourage dès la naissance (et même avant). Ces dernières semaines, j’ai enfilée ma cape de Sherlock Holmes et j’ai investigué sur le rôle de la mémoire. Notre cerveau est un vrai petit génie du souvenir, et il ne travaille pas seul ! Découvrez comment mémoire et lien sont liés dès le début… 

bébé regarde les photos de sa famille

Entre 0 et 2 ans : les débuts de la mémoire

Vous vous souvenez que je vous avais déjà parlé de Donald Winnicott qui avait découvert le rôle du doudou dans le lien d’attachement chez les bébés ? Et bien, dès la naissance votre enfant ne réagit pas de la même manière quand il vous voit après un temps de séparation ou s’il se retrouve nez à nez avec une personne étrangère, bébé commence déjà à mémoriser son monde !

Au fil des semaines, il enregistre de plus en plus de choses et semble marqué par certains épisodes. Passé le cap des 6 à 8 mois, il se souvient par exemple très bien du pédiatre qui lui a fait un vaccin et lorsqu’il le revoit un peu plus tard… il pleure en entrant dans le cabinet médical. Plus agréable pour lui: ses grands-parents, ses cousins, les amis qu’il reconnaît de mieux en mieux, surtout s’il les voit à intervalles réguliers. C’est à cet âge que le livre doudou et le cube photos jouent leur rôle pleinement.

Vers 18 mois ou 2 ans, il commence même à nommer ses proches, imaginez s’il pouvait les voir tous les jours …


Je veux la nouveauté qui va aider mon enfant à voir ses proches

Vers 2 ou 3 ans : premiers souvenirs et émotions fortes

A cet âge vous constatez que votre enfant connaît une chanson par cœur, ou retiens facilement des mots comme gâteaux, bonbons, chat… Vers 3 ans, il commence à raconter ses premiers souvenirs, mais peut-être pas ceux que vous attendiez… Par exemple, il semble ne pas avoir enregistré le moment de la naissance du petit frère, mais plutôt ce qui a bousculé les rituels de sa vie ce jour-là: sa mamie était venue le chercher chez sa nounou. Et il peut en reparler même après un certain temps, pourquoi ? Car les émotions jouent un rôle clé.  D’ailleurs, l’enfant de 3 ans retient plus facilement une liste de mots renvoyant à des sensations fortes et agréables (bonbons, bisous, jouets…). Quand il dort, il réactive des images, les sensations, les émotions et les mots associés. C’est le moment de lui rappeler les souvenirs de vacances réussies pour les ancrer dans sa mémoire.


Je lui crée un album de ses plus beaux souvenirs 100% tissu

Après 3 ou 4 ans : la mémoire familiale

Votre enfant apprend à toute vitesse ses premières chansons, poésies. Avec ses Playmo ou ses copains, il rejoue l’histoire que vous lui avez racontée quelques jours plus tôt. Quand vous relisez un livre pour la deuxième fois, pas question de passer à côté d’une réplique qu’il a bien enregistrée, rien ne lui échappe !

Autour de ses 4 ans, votre enfant s’interroge aussi sur son propre passé et sur ses origines. Il aime regarder les photos de famille (tiens le retour du livre doudou qu’il laisse trainer partout ! ). Il pose beaucoup de questions sur vos parents, sur le papa de votre papa… et découvre un temps qui l’a précédé: il développe la mémoire familiale.
C’est aussi bientôt le moment de découvrir l’écriture et d’apprendre comment on écrit son nom et ceux de notre entourage, mais cela je vous en reparlerai bientôt ! 

Cette newsletter contient beaucoup d’extraits de cet article très bien écrit par Sophie Viguier-Vinson et Léonard Vannetzel coauteur de « La Mémoire de l’enfant », donc j’en profite pour remercier tous les chercheurs, auteurs, journalistes, spécialistes qui nous aident à mieux comprendre les petits et m’inspirent régulièrement des nouveaux sujets par ici.


Je découvre tous les doudous personnalisés pour ma famille

Laisser un commentaire